1 Comment

  1. Quand vous lui prêtez une oreille, il vous prend l’âme. Il vous balance doucement sur des rêves et soudain il vous éclate à la figure des puits débordants de nostalgie et d’amour. Ménestrel de l’amour, son chant d’un goût si sûr se propagera au-dessus de toutes les saisons prochaines dans un envol de sons inégalables et inégalés comme une infinie douceur qui vient mourir translucide aux rivages de nos oreilles…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.