4 Comments

  1. Il y a 20 ans au tout début d’internet « il y avait » une adresse de messagerie: @nomade.fr
    J’y adhérais car je changeant de continents tous les trois ans je trouvais que ça me ressemblait.

    Depuis: Nomade a pris la barque;
    Le Temps qui n’existe pas a passé quand même;
    A 60 ans: il reste le i ou le f? SI je savais!
    Souvenirs infinis, plus et moins; grands et petits
    Malheureusement pas zéro regrets / doutes / situations que l’on gérerait bien différemment ;
    Les extérieurs voyages sont terminés;
    Etre et ne pas Etre pour comprendre ce que l’on est, a été, ou sera peut être.
    Suis je un déraciné français en France?
    Mon avatar: Zeitooni el Baghdadi.

    Merci et amitiés

    • Bonsoir Olivier et merci pour ce beau morceau d’architecture qui reprends bien des éléments de mes pastilles de littérature et déracinement au fil des mots. Je suis heureux que cela puisse nourrir votre réflexion et ramener à un nomadisme personnel. Le plus important, je crois, est de se nourrir de toutes ces facettes de l’existence et d’être, où l’on se trouve, un porteur de lumière pour l’humanité entière : comme Diogène de Sinope. Belle et longue route à vous, et surtout : « n’oubliez-pas de rester libre, et portez-vous bien ! ». Patrick Estève

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*