Des bénévoles au rendez-vous de la rentrée d’Agora (Nice-Matin)

08/10/2018 Admin 0

Des bénévoles au rendez-vous de la rentrée d’Agora (Nice-Matin)

Agora Côte d’Azur rempile pour une 36e année. Sa nouvelle grille de programme débute dès aujourd’hui. En tout 55 émissions seront diffusées chaque semaine
Encore une saison bien fournie pour Agora Côte d’Azur qui propose cette année 55 émissions animées par plus d’une soixantaine de bénévoles.

 

« Cette année, il n’y a qu’une nouvelle émission car toutes les autres rempilent », confie Vicky Berardi, responsable d’antenne.

Il s’agit de Ciao viva portez-vous bien qui sera diffusée le 2e mercredi du mois. Une émission animée par Eric Bourlier qui donne la parole aux personnes « qui font bouger l’est du Var ».

Autre petit changement, l’émission radio vadrouille est désormais baptisée Vadrouille théâtrale.

On retrouve, bien sûr, les incontournables : Agorascopie, L’oreille qui gratte, Note à note et les informations chaque matin. Les plus anciennes ? Agora Portugal et ciné passion.

Des thématiques diverses et variées sur l’environnement, le théâtre, le voyage, la danse, la littérature.

« La parole est toujours donnée aux personnes qui vivent sur le territoire », indique Vicky Berardi.

Comme chaque année, Gilbert Andruccioli, président d’Agora Côte d’Azur a témoigné, lors de la soirée de présentation de la nouvelle grille, toute sa reconnaissance aux bénévoles qui répondent présents année après année. Il déplore cependant les difficultés à trouver du financement.

Agora à Menton, une radio tournée vers le territoire (Nice-Matin)

05/10/2018 Admin 0

Agora à Menton, une radio tournée vers le territoire (Nice-Matin)

Depuis quelques jours, le média qui occupe la fréquence 88.9 vient de commencer à diffuser sa nouvelle grille. Une programmation une nouvelle fois consacrée au pays mentonnais. Trois pièces en enfilade, remplies d’ordinateurs, de tables de mixage, de micros et de casques. « On Air », lit-on sur de petits panneaux installés à côté des trois portes d’entrée. Autrement dit, « à l’antenne ».

 

Bienvenue dans les locaux de la radio Agora Côte d’Azur Menton, en plein cœur du centre-ville. Accrochées aux murs, des photos montrent du linge accroché dans la vieille ville, des façades ocre, ou un palmier installé juste devant la mer azur.

Des images classiques de la Cité des citrons, mais qui disent aussi des choses sur la programmation de la station. Fathia Merfoud, journaliste, responsable de la rédaction de Menton, veut parler de « tout ce qu’il se passe de Villefranche à la frontière italienne ».

Elle se concentre sur « ce qu’on peut offrir au pays mentonnais ». Une constante depuis la naissance de l’antenne, voilà cinq ans, et qui se retrouve dans la nouvelle grille, diffusée depuis lundi.

 

« DONNER LE PROGRAMME AUX MENTONNAIS »

Cet attachement au territoire, c’est une spécificité de Menton. Agora a aussi des antennes qui diffusent sur les secteurs de Cannes-Grasse et Nice. « L’intérêt de la radio, c’est vraiment de donner le programme aux Mentonnais, reprend Fathia Merfoud, en tapotant son porte-documents en cuir bleu avec son stylo Bic. Je ne vois pas de Grassois aller aux événements à Menton, et je ne vois pas de Mentonnais aller à Grasse. L’après-midi, on a des programmes communs à Grasse-Cannes ou à Nice, et on a déjà eu des reproches ».

Mais comment cet ancrage local se reflète-t-il sur la programmation de la station, et donc cette nouvelle grille? D’abord, de 7 à 13 heures, tout est toujours « spécifique au pays mentonnais ». Et dans cette longue matinée, les nouveaux programmes restent locaux, ils parlent de l’actualité théâtrale ou de l’environnement local…

Les émissions déjà présentes la saison dernière, et maintenues dans cette nouvelle grille, restent focalisées sur le pays mentonnais, traitent du monde associatif, de l’accompagnement des jeunes…

« Ce qui a fonctionné, je garde », résume encore la journaliste.

 

PERPÉTUELLE ÉVOLUTION

Des programmes restent, donc, mais évoluent quand même. Ainsi, nouveauté de cette saison, le magazine de la rédaction devrait notamment permettre de découvrir la personnalité de femmes et d’hommes surtout connus pour leur fonction. Et ce n’est pas tout. La grille elle-même pourrait encore évoluer… et accueillir de nouvelles émissions dans le courant de l’année.

Dorian Caione, le nouvel animateur des matinales, pourrait bien présenter une émission de poésie. Et Fathia Merfoud aimerait bien qu’un programme de sport se glisse dans sa grille. Reste à trouver l’animateur. Un connaisseur et amateur de football ou de rugby, mais surtout du pays mentonnais.

Pour remplir la mission d’une radio tournée vers la vie locale.

 

LE DÉTAIL DE LA NOUVELLE GRILLE

Agoritalia
Au programme, culture et musique en Italie. Le 1er lundi du mois à 12h33.

Les Trois Coups
Didier Finco couvre toute l’actualité théâtrale de Menton, en plus de celle du Théâtre des Muses de Monaco et du Théâtre Michel-Daner de Beausoleil. Un mercredi sur deux à 10h30.

Trois pastilles
Le mardi à 11h15, Patrick Estève anime une pastille de littérature, le jeudi à 11h15, Josiane Tricotti évoque le patrimoine, l’histoire, l’art, l’actualité culturelle du pays mentonnais, et le vendredi à 11h15, Antoine Le Bars traite de l’environnement.

Boulevard de la Riviera
Magazine de la rédaction, les lundis et mercredis à 11h30.

Partitions européennes
Le mardi à 10h30, émission autour des enjeux de l’Europe.

Une place pour chaque jeune
Jeudi à 10h30, avec la Mission Locale Est 06, magazine sur l’accompagnement et l’insertion des jeunes.

Le Carrefour Associatif
Les vendredis à 11h30, un magazine autour de l’actualité des associations du pays mentonnais.

 

Pétition : Sauvons les Radios Associatives de Provence Alpes Côte d’Azur

09/02/2018 Admin 0

La décision de M. Renaud MUSELIER met en péril les 40 radios associatives de la région.

Cette décision de supprimer toutes les subventions aux 40 radios associatives de la Région est prise en infraction avec une convention tirennale intervenue en 2005 entre la Région et la Fédération des Radios Associatives du Sud-Est, convention constamment renouvelée à l’unanimité depuis cette date.

Cette attaque contre les radios associatives porte gravement atteinte à la libre expression des citoyens et de tous les acteurs du développement associatif, culturel, économique et social de notre territoire.

Ne laissez pas faire. Signez la pétition en suivant le lien ci dessous:

 

>> Signer la pétition <<